Au printemps, je me suis décidé à refaire le côté du jardin de devant, le long de l'allée, j'en avais assez de la corbeille d'or qui étalaient ses grosses tiges dégarnies. J'ai donc tout remué la dedans, à tel point que j'en ai perdu ma griffe, j'ai du l'enterrer, j'ai tout retourné plusieurs fois, je ne l'ai jamais retrouvée...

J'ai disposé 2 paires de briques au milieu, histoire de pouvoir poser ses pieds pour rendre le fond accessible.

J'ai viré le muguet qui étouffait tout ce qui était sous la boîte aux lettres, on aperçoit sur le fond les pois de senteur vivaces, un fuschia, un oxalis, un rosier Pierre de Ronsard, des héllébores fétides, une sauge sclarée et une nemorosa.




Et voilà le résultat quelques semaines plus tard...

 


Les pois de senteur sont passés par dessus le grillage. La sauge sclarée est devenue gigantesque.


Quelques alliums surgissent par ci par là. Un rideau de glaieuls masque le petit fuschia au fond. Il faudra que je les déplace ceux là.

J'avais oublié : il y a aussi une campanule persicifolia et une verveine de buenos aires.

 

 Et bien sûr des valerianes, elles sont présentes dans tout le jardin.

 

Depuis, des géraniums himalayense bordent le tout de leurs petites fleurs bleues.