J'ai déniché plein de choses, ce dimanche à la brocante de Saint Calais.

Tout d'abord, cet arrosoir, bon ok, il est percé mais à part vous et moi qui le saura ?


Devant Falstaff, Sourire d'Orchidée et le baptisia (qui fleurira l'année prochaine je pense), il fait sa petite pose.


A moitié caché par des boutons de Sourire d'Orchidée. Très photogénique.


Une Sainte Vierge en fonte toute petite, que j'ai posée sur un fer à béton à l'entrée de la cabane.
Elle veille sur l'agapanthe "Amourette" pour qu'elle survive au prochain hiver. Elle est persistante, donc gélive.

 

Des chenêts dont le corps a été coupé, il ne reste que le buste. La première servira de cale porte pour l'entrée.


La deuxième, posée à l'entrée de la porte du garage, son oxydation reprend les couleurs de la brique.
Je lui trouverai bien une petite place. Mais ici, je la trouve plutôt à son avantage car elle est à hauteur de l'œil.

Indispensables !
Des seaux percés. Parfaits pour mettre les sédums Iceberg que je convoite depuis un petit moment.

Un abreuvoir pour volailles.
Un jour des poules gratteront le sol de ce jardin de leurs petites pattes jaunes.
Je ne sais pas encore quand, mais au moins je serai prêt.