Vous les aviez déjà vues sur le premier post de ce blog, les voici, 3 ans plus tard, dans la lumière dorée du matin.
En groupe, isolées, je les trouve très photogéniques. C'est une des premières plantes que j'ai plantée dans ce jardin.

 

Elles sont eu du mal à s'installer malgré tout. Une première tentative à échouer :
des rejets gracieusement rapportés par une collègue d'une amie n'ont pas supporté le froid de l'hiver 2011/2012.


Celles-ci, provenant de simples godets ont été lentes à démarrer, quant à Whirlwind, elle traîne encore...


Mais aujourd'hui, j'en suis plutôt fier.

La voici la fameuse Whirlwind, encore un peu chiffonnée.


Elle ressort plutôt bien sur les cabinets fraîchement repeints.
J'ai douté de ce rouge orangé, peut-être un peu trop flashy à mon goût.


A ses côtés, un jeune pêcher tente de trouver sa place.
Ah... comme j'ai du mal à me défaire de ces jeunes pousses spontanées ! Il faut vraiment que je fasse un travail là-dessus. J'ai même des problèmes pour arracher les salades et les betteraves :-(