Les sédums sont en apogée, les divers prélèvements sont en train de prendre forme.
Si de loin, ils peuvent paraître un peu lourdauds avec leur grosses feuilles bien grasses, de près, le détail de leur fleurs nous éblouit.
Ici, je pense que c'est Matrona, les tiges sont rougeâtres.

 

 

D'encore plus près :

 

 

 

 Une autre variété, plus rosée :

Et bien non, ce n'est pas un Sedum, c'était juste pour voir si vous étiez attentifs.

Revenons à nos sedums, un petit peu d'eau de temps en temps, du soleil et puis voilà.
Ici, herbstfreude dans deux petits seaux en zinc. Ils sont âgés de 2 ans, une seule tige au départ.

 

 

 

Le Matrona, récemment installé a eu droit à son seau lui aussi.

Et là ma dernière trouvaille, un sedum sauvage qui poussait dans un fossé, j'en ai prélevé juste 3 tiges sur la vingtaine qu'il possédait. Je l'aime beaucoup aussi, ses feuilles sont plus fines que ceux du dessus.

Ici, les tronçons d'un bouquet qui ne m'était pas destiné, mais j'ai demandé si je pouvais récupérer les tronçons de tiges que la fleuriste venait de couper. Je ne connais pas vraiment sa couleur, les boutons étaient encore fermés.

Et voilà, ca repart !


Et çà fonctionne même avec les feuilles !