Un petit moment déjà que je me demandais où les boutures de rosier et en particulier Blush Noisette allaient être installées. Pour leur première année au jardin, c'est une réussite, les 2 boutures ont fleuri quasiment non stop et le sont encore, ce sont même les plus fleuries. Actuellement dans le potager, aux côtés des artichauts, elles ne vont pas aller bien loin, quelques mètres seulement, de l'autre côté de l'allée. Un devant les cabinets, le second à 2 mètres du premier, histoire de faire un joli buisson en longueur.

Dommage, je les aimais bien avec les artichauts...

 


La terre est très meuble et facile à travailler, c'est un vrai plaisir.
Le petit godet en plastique jaune me sert à les repérer et ne pas les piétiner. Et oui, cela m'arrive aussi.


Je n'ai pas réussi à attendre leur repos hivernal.
Mais tout se passera bien, je vais tout faire pour.

 


Le manche de la fourche indique l'emplacement du premier rosier. Il se verra depuis la fenêtre de la cuisine, adoucira le rouille des portes. Au printemps, une pivoine rouge sortira juste derrière lui, à sa droite des anémones du Japon roses et blanches, à sa gauche Graham Thomas. Suis pas très sûr encore de l'association avec le jaune de Graham, mais osons !

Dans la bassine, un pralin maison. Ma vieille bouse de l'année dernière s'étant transformée en un bel humus, j'ai complété avec un peu de crottin de licorne , de la terre, de l'eau de pluie d'une bassine qui traînait et hop, voilà mon pralin !


Le 2ème a été installé pas trop loin.


Derrière le calament :


Pas mal, j'ai trouvé avec la centaurée, non ?

 

 

 

Ca c'est fait ! Aux suivants !