Au programme de ce post, ma véranda.
Je le dédie à cette très chère Aline Egécrié du blog Jardine et ris, inconditionnelle de ces maisons de verre.

Il est vrai que j'en avais jamais parlé, et en prenant des photos, je me suis aperçu qu'elle avait tout de même son petit cachet. Finalement, je l'aime bien ma petite véranda.

Commençons par le début :

20150221_164024
De face. Elle donne dans le jardin de devant, tout sec, tout plein de caillasses et de mulots, on entre dans la maison par celle-ci.
Sur la gauche : le garage.

20150221_164042
Ici vue de côté, à ses pieds, les perces neiges, la clématite montana Pink Perfection, un rosier de Banks blanc, des campanules muralis, un oxalis.

 

20150221_143152

De l'entrée, ouvrons la porte...
Un petit carrelage en mosaïque des années 50.

20150221_143254

20150221_143335

Maintenant découvrons mon petit bazar :

- un vieux pot de chambre en métal qui sert de jardinière à un pélargonium,
- l'avant d'un chenêt qui me sert de cale-porte,
- un bidon de lait pour stocker les tiges de persil montées en graines (je trouve çà tellement beau...)

20150222_142737

20150222_142709

20150221_143433

Un peu plus loin, la vieille bassine qui me servait à faire la vaisselle devant la fenêtre mais qui s'est percé.
Un autre pélargonium y pousse, les graines de persil (des fameuses tiges, vous suivez ?) tombent en pluie et se ressèment, la boucle est bouclée.

 

20140518_140453

La porte, un petit vasistas au dessus permet d'aérer et de rafraîchir l'endroit, car les températures peuvent facilement avoisiner les 40 degrés lorsque le soleil tape fort (15°C en hiver, en cas de soleil). On repère un objet brillant dans l'angle droit de la porte en haut.

20150221_143702

Focus sur la clé de la boîte aux lettres.
Des anneaux en métal permettent de soutenir des tuteurs en bambou servant de tringle à rideaux.

20150222_082921

Oh, ca brille !

La suite au prochain épisode...